Gustave David (1824 - 1891) - Impétueuse - Lithographie en couleurs (circa 1890)
Johnny Audy (c 1800 - 1876) - Course au trot attelé - Aquarelle gouachée (circa 1870)
 
Après trois ans de travaux, ce musée sera le plus important d’Europe par sa taille mais aussi par la richesse de ses collections. Il retrace 3 000 ANS D’HISTOIRE, des premières courses attelées des olympiades à nos jours, de manière moderne et très vivante (photographies, films, peintures, gravures…). Il met en avant, des hommes et des chevaux qui ont fait l’histoire, mais aussi les hippodromes, l’évolution des attelages et des harnachements, l’élevage et le pari.

Les textes d’accompagnement sont rédigés en français et en anglais. Une salle est consacrée à l’art hippique contemporain et peut accueillir des expositions d’artistes.

Aucun thème n’a été écarté. A ce voyage dans l’histoire viendront ainsi s’ajouter la présentation de l’élevage (avec notamment un système informatisé de recherches généalogiques), de la compétition, des chevaux célèbres comme des hommes qui les ont conduits à la gloire, des métiers du trot…

A la fois humain et ouvert aux technologies les plus novatrices, le musée renferme une collection de tableaux, gravures, bronzes, photos, maquettes, dioramas et a été enrichi de bornes vidéo permettant de visionner sur place les principales courses françaises depuis près de quatre-vingt ans.

Egalement centre culturel, le musée possède une salle d’exposition réservée aux artistes contemporains, qu’ils soient peintres, sculpteurs ou photographes.

Ouvert aux passionnés, mais également aux chercheurs, ce musée, unique en son genre en Europe, mettra à la disposition de ces derniers une importante bibliothèque comportant plus de 2.000 livres et documents allant du XIXème siècle à nos jours.

Centre d’entraînement de réputation mondiale, Grosbois va donc devenir avec l’ouverture de ce haut lieu de la culture une étape obligatoire pour tous les amoureux du trot…